dimanche 8 mai 2011

Jüppala Kääpiö





"Lorsque nous y repensons maintenant, la première rencontre avec Jüppala Kääpiö eut lieu dans une forêt au bord du Rhône, durant l’automne particulièrement chaud de 2006.
Carole Zweifel, qui jouait à l’époque de l’alto et chantait dans des groupes folk (In Gowan Ring / The Lost People), et l’artiste sonore Hitoshi Kojo (a.k.a. Spiracle, Kodama) se sont rencontrés dans la forêt.
Lorsque nous écoutions les bruits de la forêt, touchions les plantes et les pierres, et flânions sous le soleil, à travers les feuilles, Jüppala Kääpiö était déjà auprès de nous.

Depuis lors, nous avons eu des expériences similaires, pas seulement en Suisse (pays natal de Carole) et au Japon (pays natal de Hitoshi), mais également au Canada en 2007 et en Mongolie en 2008, deux pays où nous avons vécu plusieurs mois, près d’une nature riche.

Lorsque nous commençons à nous promener, en compagnie d’harmonies faites d’objets trouvées en chemin, de petits instruments faciles à transporter et notre voix, Jüppala Kääpiö apparaît immédiatement et nous guide vers un monde éblouissant, rempli de murmures de tous les vivants.

Nous avons commencé à retranscrire nos impressions de rencontre sous forme de musique premièrement. Puis, depuis l’automne 2007, certaines influences ont commencé à apparaître sous forme visuelle, créatures en peluche faites par Carole ou dessins faits par Hitoshi.

Depuis notre mariage en hiver 2008, nous vivons au bord du lac Léman en Suisse, près d’une vallée où Jüppala Kääpiö apparaît régulièrement.
Peut-être parce que nous passons tellement de temps avec eux…il n’est pas rare, ces temps, d’oublier qui nous sommes." (Jüppala Kääpiö website)




Jüppala Kääpiö - Brise by omnimemento
Jüppala Kääpiö - Lamellations by omnimemento
Jüppala Kääpiö - Tomentum Totem by omnimemento










Jüppala Kääpiö
Hitoshi Kojo

2 commentaires:

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Jolie découverte, l'ami.
A bientôt,
Dom

Vers du Silence a dit…

Merci Dom :)
Je t'embrasse.