jeudi 13 janvier 2022

Experimental movies


"The Cut Ups," (1966) William S. Burroughs


"Ballet mecanique" (1924) - Fernand Léger - Original Silent Version


psychic tv – catalan (derek jarman`1984)

La Cravate - Alejandro Jodorowsky

Take Five – Zbigniew Rybczynski (1972)

Maurice Lemaître - Nos Stars - cinéma lettriste - experimental film - cinéma expérimental

dimanche 15 août 2021

Sinks

© Anna Zet


Sinks est un trio rock tchèque composé d'Antoním Míka (guitare et voix), Vendula Pukyšová (basse et voix) et Peter Štímel (batterie).
Cette formation, relativement récente, s'est constituée en 2019.
C'est en mai 2021 que le groupe nous offre son premier album, au nom éponyme, sur le label tchèque Korobushka Records.




Le rock énergique, noise, décentré nous situe du côté post-punk, de Birthday Party à Sonic Youth en passant par Slint.
Album surprenant, à bien des égards, par son identité, sa fraîcheur et sa fougue toute en relief.
L'énergie déployée, tantôt en dérive, tantôt propulsée, délivre un disque puissant : une belle découverte en ces temps très peu exaltants.



Sinks FB
Korobushka Records

lundi 2 août 2021

Louisa Loron

© Louisa Loron Facebook


Louisa Loron est une jeune réalisatrice de court-métrages expérimentaux.
Son travail se construit autour d'un onirisme interrogatif et sombre.

Dans RITUEL, sorti en 2020, le spectateur est plongé entre cauchemar, hantise et schizophrénie : une pépite !



Aveu, montage expérimental réalisé également en 2020 avec des extraits de deux films, La Passion de Jeanne d'Arc de Carl Theodor Dreyer (1928) et Une femme mariée de Jean-Luc Godard (1964), est un montage en cut-up (action de fragmentation et de mélange de deux éléments pour créer un Tout au sens nouveau) nous amène dans l'étrangeté, une fois encore, de l'univers de Louisa Loron.
Ce croisement original dépeind une mouvance psychologique qui nous cractérise toutes et tous avec une part de féminité excentrée à travers de cette voie chuchotante à nos oreilles.



Sur la chaîne YouTube de Louisa, vous pourrez découvrir d'autres films, d'autres ambiances.
Aussi de la légèreté et du rêve mais toujours avec ce regard singulier et décalé, en demi-teinte, touchant et sincère.

YouTube

samedi 15 mai 2021

OliSUn - A Wildlife History


OliSUn n'est pas un inconnu sur notre blog : en 2019 et 2020, des chroniques ont déjà évoqué son travail et l'ambiance qui s'y dégage.
En cette année 2021, il revient avec un double album, A Wildlife History .
Un long voyage sonore, aux variations spatiales, sur un fil conducteur répétitif et modelé.




Son style entêtant, voire hypnotique, rappelle les plus belles heures de la vague planante krautrock des seventies.
La sensibilité d'OliSUn n'est pas sans évoquer l'ambient et Brian Eno.
Ce double opus nous renvoie à une forme d'introspection, à un retour à notre condition première foetale, innocente, faite d'un environnement aquatique.
A Wildlife History est une pièce musicale divisée en 2 parties qui se répondent et se confondent en même temps.
Il faut se plonger, avec intensité, pour écouter ce très beau disque d'électronica.
Riche et puissant. Linéaire et à gravir.



OliSUn

Nous tenons à remercier OliSUn pour sa bienveillance, son aide et sa gentillesse.

Soutenez les artistes indépendants en vous procurant leurs productions sur leur site. C'est un geste essentiel pour préserver la diversité culturelle.

jeudi 1 avril 2021

L'Envoûtante


L'Envoûtante est un duo composé de Sébastien Tillous (batterie & machines) et Bruno Viougeas (parolier & voix), originaire du Sud Ouest (Pau).
Après deux EPs (EP#1 en 2013 et EP#2 en 2016) sort, en 2019, leur premier album L'Envoûtante.


Une vrai claque !
Ce disque, avec ses 11 morceaux, est un coup de poing dans l'univers slam/rap/rock : bien au-delà de ces étiquettes trop étriquées pour l'esprit et l'âme de L'Envoûtante, on assiste à la naissance d'un grand groupe entre NTM et Programme (duo d'Arnaud Michniak - ex-Diabologum - et Damien Bétous) pour situer le niveau.




Car, entre la puissance des compositions électronique/batterie et l'intelligence du verbe, ce duo est un regard critique, réfléchi et contestataire d'un monde délétère qui s'éffiloche violemment.
Cette identité envoûtante n'a pas son semblable : quand on extrait le jus d'une certaine vérité, c'est là qu'on amène ses lettres de noblesse à ce monde si galvaudé qu'est la Culture !
Celle qui possède une conscience sociale et politique. La vivante. L'essentielle !




Mi-avril sortira Espoir féroce, leur deuxième album sur le label Terre Ferme avec un premier titre, bien prometteur, J'arrête demain.
Un nouvel opus que nous attendons avec beaucoup d'impatience et que nous vous recommandons hautement.
Parole de fan !



L'Envoûtante

lundi 29 mars 2021

Oneirine

Oneirine est une formation russe (Moscou) dont le noyau central est composé d'Alexander iatemyself et Sergey P.
Le groupe se décline parfois en trio \ quartet \ quintet selon les situations, que ce soit pour des enregistrements ou des concerts. Cette géométrie variable amène, bien évidemment, une richesse conséquente au duo d'origine.
Son expression musicale est un carrefour de différentes influences qui leur donne un esprit particulier, déroutant et entêtant.

Depuis quelques années, Oneirine possède à son actif une belle discographie : entre 2017 avec I et leur dernière production cette année, Oneirine + Ryosuke Kiyasu, 15 albums aujourd'hui épuisés. Leur musique expérimentale, calibrée à la noise ou aux drones, instille des climats lourds, répétitifs, angoissants mais aussi électriques avec, parfois, des ambiances krautrock et/ou pychédéliques.




© Oneirine

L'aspect éclectique nous porte vers des versions doom, aux verbes musicaux plongeant au fond des abysses.
Un climat froid qui ouvre à des richesses de sonorités, de larsens et de rythmiques rituelles qui donne du caractère à la production d'Oneirine.

Oneirine

Ivan Meštrović

© Tous droits réservés par Rosa Klein


"Sculpteur, architecte, écrivain et homme politique croate, Ivan Meštrović, né le 15 août 1883 à Vrpolje, dans l’Empire austro-hongrois, passe son enfance en Dalmatie, d’où sa famille est originaire.
De 1901 à 1906, il étudie la sculpture à l’Académie des beaux-arts de Vienne, où il rejoint le mouvement sécessionniste qui lui inspira son premier chef-d’œuvre (La Fontaine de la vie, 1905).
L’artiste développe un panslavisme romantique magnifié durant sa période héroïque (1908-1912), notamment à la faveur de la réalisation du Cycle du Kosovo, projet qui demeura inachevé.
Sa première période artistique est placée sous les auspices de deux maîtres revendiqués : Michel-Ange et Rodin.
Il fréquente notamment le sculpteur à partir de 1908 lors de ses nombreux séjours parisiens [...]"




"L’horreur éprouvée pendant les guerres balkaniques (1912-1913) et la Première Guerre mondiale porte un coup d’arrêt à sa vision romantique de la lutte armée.
Ivan Meštrović renoue alors avec des motifs religieux et un style expressionniste, afin d’exprimer l’universalité de la souffrance humaine (Pietà, 1914).
Période d’exil, les années de guerre voient la coexistence d’activités politiques et artistiques intenses. Son engagement dans la défense du territoire croate et, en particulier de sa Dalmatie natale, le conduit à cofonder le Comité yougoslave, à Londres, en 1915 [...]"




La fin de la guerre laisse place à un style plus épuré (La Vestale, 1917). Si certains aspects de son travail empruntent aux courants contemporains de l’abstraction, Ivan Meštrović demeura, toute sa vie, fermement engagé en faveur d’un art figuratif.
Les années 1920 amplifient cette évolution et sont marquées par un net retour à l’ordre et à la tradition classique, dans le sillage de Michel-Ange (Les Accords lointains, 1918).
L’entre-deux-guerres constitue la période la plus prolifique de son œuvre. Son installation dans le royaume nouvellement créé des Serbes, Croates et Slovènes, en 1919, s’accompagne d’un retrait progressif des affaires politiques [...]" (Source : universalis.fr)




dimanche 15 novembre 2020

OöHNA CaLL



OöHNA CaLL est un trio, une formation rock de Tours : Mike Gory (guitares), Matthieu Couffrant (batterie) et Jérémie Ilharragorry (basse, synthés et loops).
En cet automne 2020, le groupe nous offre un premier EP, hidden.
Un tryptique surprenant, loin des canons rock actuels car issu d'un autre monde, celui du dedans et du dehors, du début et de la fin.



OöHNA CaLL n'est pas sans nous faire penser à l'énergie d'une autre formation hexagonale, Ulan Bator, dans les intentions, la puissance et la récurrence des thèmes.
Hypnothique et entêtant, l'univers du groupe est la bande son d'un film imaginaire, sombre et mystérieux.
On se laisse happer par une transe subtile et, parfois, le courant nous emporte dans un plaisir iconoclaste.



hidden est sorti sur le tout jeune label L'octuple Lunaire et mérite toute votre attention.
A découvrir d'urgence !
N'oubliez pas de soutenir les labels indépendants.

OöHNA CaLL Facebook