mardi 3 janvier 2012

La peinture de Serge Reggiani





"Peindre me repose, me relaxe. je peins dans le silence. C'est quelque chose qui m'échappe... Je suis peintre non figuratif et parfois le contraire, j'ai commencé à peindre un jour par hasard à Mougins. J'aime surtout la sensualité de la peinture qui s'étale sur une toile blanche"






"Avec mes larmes avec mon sang
Et l'encre rouge et bleue de ma mémoire

Avec des films en noir et blanc
Avec des femmes en blanc et noir
Avec le grand pinceau du temps
Et la palette de mon désespoir
Avec la toile que me tend
Le grand absent des reposoirs

Je peins ma vie comme je peux
Je peins ma vie comme elle vient
Excusez-moi du peu Je peins !"









Serge Reggiani - site officiel




12 commentaires:

Carl a dit…

Allons-nous vraiment vers du silence?

charlu a dit…

les grands esprits Yom..hier j'ai chopé un coffret reggiani pas cher sur le net..avec 12 albums originaux..surement un insatisfait de Noël !!!
Ceci dit, c'est très doux chez toi..tu fais danser les artistes en te balladant dans leur univers, en les contournant pour mieux les proposer dans leur phases d'inspirations.. tu gravites autour de leur axe principal comme Wyatt pour mieux nous faire comprendre. Cet homme est doux, plombé par la tristesse..
Merci pour ce monde "dévié"

Vers du Silence a dit…

@Carl : bonjour Carl et tous mes voeux pour cette nouvelle année pour toi et tes proches :)
Effectivement, bonne question.
Pour moi le silence est un monde imaginaire qui prend à contre-pied le hurlement quotidien.
Merci à toi.
Yom

Vers du Silence a dit…

@Charlu : ah, mon cher Charlu, hier j'ai découvert que Reggiani peignait et cela m'a beaucoup touché.
Quant à tes mots et ta vision de ce que je cherche à faire partager, je ne pourrais pas dire mieux. Ce que tu exprimes me fait du bien et, par la même occasion, me fait me sentir moins seul ! Des petits moments comme celui-ci, c'est comme un ange qui passe avec le sentiment de respiration profonde.
Je t'embrasse.
Yom

charlu a dit…

J'avais vu ses toiles sur des disk réédités en bibli..lui les affiches volontié... pas comme Manset..un puit de mystères.. tu sais que Jimmy a une toile de Manset ????
Y'a beaucoup de choses qui coïncident chez les artistes..la pulpe est la même, musique, peinture, littérature..tout mélanger et tout dévoiler est une danse folle, acte chirurgicale...les lectures de Dominique A, les photos de Murat.. Ron Wood peint aussi, il parait...
Qu'est ce que j'aurai bien voulu voir les toiles de Gainsbourg !!
Je t'embrasse aussi

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Hello my Yom,
Peut-être pas de la "très grande peinture", mais il y a tout de même là quelque chose de très émouvant. Tu sais de quoi je parle, nous aussi, nous avons barbouiller pour utiliser toutes les formes possibles d'expression, laisser échapper nos joies et nos tristesses...
Dom Jimmy

Vers du Silence a dit…

@Charlu : oui, c'est vrai il y a des artistes qui ne désirent qu'offrir au public qu'une facette d'eux-même...
Pudeur, mystère, univers personnel ?... mais quand on creuse et qu'on est passionné, évidemment, la curiosité intellectuelle, la découverte nous attirent...
La toile de Manset chez Jimmy, oui, je la connais et je crois même qu'elle représente David Bowie !
J'ai découvert beaucoup de choses grâce à lui ces dernières années avec son humanité bien à lui et son sens du partage.
Un être rare et précieux.
Biz. Yom

Vers du Silence a dit…

@Jimmy : ta remarque est juste et l'émotion a quelque chose d'essentiel.
Au fait, on se voit quand ?
Des bises my J.Dom.
Yom

charlu a dit…

Ehhh moi je veux la voir la barbouille.. le prochain post ???

...l'éotion..regarder une oeuvre avec notre sexe.....

Anonyme a dit…

scotche par reggiani timbre de voie
poesie les mots ....magique

Colorado a dit…

Pourquoi diable a-t-il voulu "peindre" ? Comme si chanter n'était pas suffisant! C'est pathétique...

Vers du Silence a dit…

@Colorado : Je ne suis pas d'accord avec toi. Je ne vois pas ce qu'il y a de pathétique en soi à s'exprimer par l'écriture, la chanson, la peinture. Tu as le droit de le penser mais en argumentant, c'est toujours plus légitime!